Facebook Flux rss

L Management est un blog écrit PAR des hommes et des femmes d’entreprise afin d’apporter une information nouvelle aux nouveaux managers impliqués dans la constante évolution de leur univers professionnel.

Nos engagements

  • Faire entrer l’information professionnelle dans l’ère de la mixité
  • Intégrer une vision féminine à des fondations managériales encore 100% masculines
  • Etre le véritable reflet de l’entreprise d’aujourd’hui et de demain : oublier le dictat d’une vision « trop » masculine » et dépasser une révolte « trop » féminine
  • Apporter de nouveaux « référents » afin de rendre plus visible le succès dans toute sa mixité et enfin dépasser le concept du « succès au féminin » qui n’est autre que le renforcement du « plafond de verre ».

Notre concept : 1 blog pour 3 applications

  • informez-vous et rendez vous visible : de l’information professionnelle nouvelle, décalée et opérationnelle avec la possibilité d’exprimer ses opinions et de porter la voix des nouveaux managers
  • formez-vous : du coaching et des formations pratiques et novatrices répondant aux besoins des nouveaux managers
  • partagez vos expériences : des rencontres et conférences professionnelles afin de créer une émulsion autour de l’entreprise « mixte » et rendre ainsi caduque l’entreprise paritaire des « quotas » hommes/femmes ainsi que l’entreprise aux responsables 100% masculins

Notre raison d’être

« Un avenir où la France saura conjuguer le meilleur des aspirations féminines et des valeurs viriles » (Françoise Giroud)

Aujourd’hui, nombreuses études et signaux démontrent qu’une « ère nouvelle » est en train d’apparaître :

  • l’ère des « 3W »

La révolution du 21ème siècle est marquée au travers de 3 nouveaux défis : Weather – l’enjeu climatique et écologique, Women - la place des femmes, Web - la puissance d’internet.

Selon Avivah Wittenberg-Cox , auteure du livre « Womenomics » : « les femmes constituent un levier primordial de croissance pour l’économie de demain et de rentabilité pour les entreprises ».

  • la prise de conscience d’un nouveau levier économique pour la performance de nos entreprises

La présence massive de femmes dans les comités de direction des 500 premières entreprises mondiales permet d’afficher une rentabilité de 35% supérieure à celle des entreprises uniquement dirigées par des hommes (selon l’étude américaine Catalyst)

  • de nouveaux comportements de leadership

Selon une étude publiée en octobre 2008 par McKinsey, « Women Matter 2, le leadership au féminin, un atout pour la performance de demain », faite à partir d’un panel de leaders hommes et femmes : la montée en puissance de leaders féminins pourrait contribuer à combler le déficit de comportements de leadership.
Il semble que face aux nouveaux enjeux économiques les comportements dits « féminins » apparaissent comme un levier de performance pour les entreprises d’aujourd’hui : inspiration, prise de décision participative, attentes et reconnaissance.

Aujourd’hui, l’équilibre et la performance de l’entreprise dépend de son levier de mixité. Face à la crise, le management mixte apparaît comme un facteur de réussite…c’est la crise de la masculinité unique.

… une représentativité d’entreprise « trop » masculine

ci-dessous les quelques couvertures de magazine…

Aujourd’hui les 2 véritables freins à la mixité sont :

  • La représentativité masculine quasi unique de la réussite dans les médias professionnels
  • La réponse des femmes à ce déséquilibre qui est de se regrouper par « cercle » 100% féminins se rendant à leur tour non représentative de la réalité de l’entreprise d’aujourd’hui

C’est la naissance d’une nouvelle ère : l’ère de l’équilibre des pensées et de la mixité

  • Une première ère, avant la 2ème guerre mondiale, exclusivement « masculine », dans laquelle la femme était « soumise » : pas de droit de vote, pas d’égalité, des fondements sociétaux « masculins.
  • A partir des années 45, la femme a commencé à s’affirmer. Une première période centrée sur la femme féministe et combattante, les années Beauvoir, durant laquelle la femme devait renoncer à sa féminité (singer l’homme, s’habiller en pantalon) pour affirmer sa liberté. Les femmes ne se vivaient qu’en référence à un monde d’hommes.A partir des années 90, la femme s’est épanouie et libérée. Elle est reconnue tout en affirmant sa féminité mais reste encore peu visible. Les femmes s’organisent et se regroupent : clubs et réseaux aux féminin, magazines professionnels dédiés aux femmes… elles se donnent ainsi une référence dans un monde de femmes.
  • Aujourd’hui, c’est la naissance d’une 3ème ère : l’équilibre et la mixité.
    La femme doit et peut désormais s’affirmer dans le monde d’aujourd’hui sans prendre référence auprès de l’univers masculin, ne pas rester cloisonner dans un monde de femmes. Elle doit s’affirmer et devenir également une référence, créer de nouveaux « rôles-modèles » dans l’univers professionnel d’aujourd’hui, constitué d’hommes et de femmes.

L Management, un projet sociétal

  • Briser les stéréotypes pour faire évoluer l’entreprise sur la conjugaison des talents et l’utilisation des aspirations féminines et valeurs masculines.
  • Apporter une nouvelle culture et représentativité de la réussite professionnelle non pas uniquement au féminin, ni 100% au masculin mais dans la mixité centrée sur « la personne globale » : portée sur l’affirmation de ses différences et de sa propre identité.

Sandra Minault, auteur et rédactrice en chef du blog « L Management »