Les spécificités du management transversal

Face aux trois modes de management qui sont assez courants tels que le management hiérarchique, le management de projet et le pilotage de réseau, le management transversal est encore un domaine plus ou moins confus. C’est pourquoi il est important d’identifier ses spécificités afin de savoir comment manager harmonieusement.

Le mode relationnel et les principes d’action

Dans le management hiérarchique, la relation est duale tandis que dans le cas des autres formes de management y compris le management transversal, la relation est plutôt triangulaire entre un acteur, son manager hiérarchique et le manager transversal. L’hiérarchie a pour mission de manager une équipe en la faisant évoluer, le chef de projet fédère celle-ci, le pilote de réseau donne les orientations au réseau et le fait croître dans la direction voulue. Dans tout cela, le manager transversal a des tâches bien distinguées ; comment manager transversalement ? Étant responsable d’un processus global d’entreprise ou d’une activité globale, le manager transversal mutualise des ressources, consolide des données, capitalise sur des expériences existantes en coopérant avec de nombreux interlocuteurs.

Le temps, la mesure, le contrôle

Par rapport au temps, le management hiérarchique a une mission permanente, le rythme d’un chef de projet dépend de la durée du projet et l’horizon temporel du manager transversal est lié à la politique à mettre en œuvre. Par rapport à la mesure et le contrôle, le manager hiérarchique se focalise sur les performances individuelles et le chef de projet évalue les résultats intermédiaires ainsi que le résultat global du projet. Pour cela, ils se réfèrent par rapport à un cahier des charges. Le pilote de réseau dispose d’indicateurs de contribution aux résultats de l’entreprise et d’indicateurs de fonctionnement du réseau. Le manager transversal, quant à lui, utilise des divers indicateurs comme le contrôle des méthodes et de leurs applications, la mise en œuvre des améliorations, du respect des contraintes réglementaires. Voilà comment manager une équipe efficacement.

Les critères de fonctionnement avec les acteurs

Parfois, le manager transversal a des difficultés à situer son rôle par rapport à celui du chef de projet ou du manager hiérarchique. Ce dernier s’adapte au professionnalisme de ses collaborateurs. Le chef de projet met en œuvre la complémentarité des compétences (interdépendance) et associe les équipiers qui interviennent. Le manager transversal opère en exerçant une influence sur de nombreux acteurs de l’entreprise. Il assure la coopération de la hiérarchie et optimise le bon fonctionnement du processus de travail. Le management transversal sollicite la collaboration de toute l’équipe pour atteindre des buts ou objectifs définis. Avec ce style de management, tout le monde est impliqué dans le projet.