bien-être de ses employés

Comment améliorer le bien-être de ses employés ?

Derrière une entreprise performante se trouvent des employés motivés et à l’aise avec leur environnement de travail. Ainsi, il est important d’adopter la bonne stratégie pour assurer leur bien-être. Ci-après quelques conseils qui peuvent être utiles aux dirigeants d’entreprise.

Le respect des accords établis et des règles

Pour assurer le bien être au travail de ses collaborateurs, il est important de respecter les clauses stipulées dans le contrat de travail et la convention collective. Normalement, cela va de soi, mais certains employeurs oublient souvent ce détail. Ils réduisent le tarif des horaires supplémentaires, par exemple, et ils ne respectent pas le nombre de jours de congé. Ils négligent même les règles relatives aux ressources humaines.

Ces problèmes s’expliquent souvent par le manque de compétence des responsables. Cependant, même si ces derniers disposent des connaissances nécessaires pour assurer au mieux leur fonction, les problèmes peuvent également survenir. Les textes en vigueur, qui sont parfois complexes, sont difficiles à interpréter.

Pour rendre ses collaborateurs heureux, il faut se former. À cet effet, des prestataires comme idprevention.com proposent aux professionnels une formation qualité de vie au travail. Attention, le non-respect des règles et des accords établis ne nuit pas seulement au bien-être des salariés, cela peut entrainer des litiges plus importants. Les engagements écrits possèdent une valeur légale et les auditeurs peuvent les utiliser contre le dirigeant de l’entreprise si les salariés se plaignent d’un mauvais traitement.

Le respect de la vie personnelle des employés

Actuellement, les travailleurs commencent à accorder une importance particulière à leur vie personnelle. Ils placent le respect de l’équilibre entre le travail et vie privée comme critère de choix d’un poste. Les dirigeants d’entreprises doivent en prendre conscience, puisque le recrutement des meilleurs éléments en dépend fortement. De plus, cela permet de réduire les risques psychosociaux qui peuvent survenir.

Malheureusement, certains d’entre eux ont encore du mal à réaliser que les salariés ne sont pas seulement de simples ressources. Ils ne se posent aucune question sur ce qu’ils peuvent vivre en dehors des heures de bureau, alors que les problèmes personnels influent souvent sur les performances professionnelles. Un employé qui a passé une nuit blanche à cause de ses soucis à la maison, par exemple, ne peut pas assurer ses fonctions correctement. Dans ce cas, l’amélioration du bien être en entreprise est indispensable. L’employeur doit lui laisser une certaine liberté afin de lui permettre gérer sa situation comme il se doit.

En cas de besoin, il peut proposer à son employé des horaires de travail flexibles. Il est également important de lui permettre de travailler de chez lui, c’est-à-dire en télétravail. Ces mesures participent à son épanouissement et à l’amélioration de son efficacité.

Les privilèges

Pour motiver les employés, il faut leur accorder quelques privilèges, dont la pause-déjeuner. Il s’agit d’un moment où ils peuvent se ressourcer après quelques heures de travail. Il faut les installer dans une infrastructure appropriée, c’est-à-dire conviviale et équipée. D’après Odile Renard, un médecin spécialiste en santé au travail, les travailleurs ont besoin de 45 minutes de pause pour limiter le stress.

Certaines grandes enseignes adoptent même une politique particulière pour garantir la santé et sécurité au travail de leurs collaborateurs. Elles leur donnent 15 à 30 min de sieste et mettent à leur disposition des salles aménagées à cet effet. Selon Eric Mullens, un somnologue, le corps humain réclame naturellement quelques minutes de repos après le repas de midi. Il vaut mieux ne pas lutter contre ce phénomène pour affronter au mieux la deuxième partie de la journée.

La création d’une crèche peut également être une bonne idée pour inciter les employés à participer activement au développement de l’entreprise. Se sentant mis en valeur, ils doublent d’effort dans la réalisation de leurs tâches. Équiper les bureaux de sièges et de tables réglables constitue un autre privilège à offrir aux salariés. Cette solution permet de préserver leur santé. Pour en savoir davantage, il faut suivre une formation qualité de vie en entreprise.

La sécurisation

Les employés les plus performants sont ceux qui se sentent à l’abri des dangers. Ainsi, les chefs d’entreprise doivent se conformer aux règles de sécurité au travail s’ils souhaitent augmenter leurs performances. Selon les statistiques, le taux d’accidents professionnels en France serait de 1/10. En général, ces accidents sont dus au manque d’infrastructures de sécurité adaptées et au non-respect des normes. Comment réduire au maximum ces problèmes ?

Il faut commencer par l’évaluation des risques professionnels auxquelles les employés s’exposent. Ensuite, il faut les classer par ordre d’importance. Cette première étape permet de mettre en place une stratégie adaptée à la réalité sur terrain et à choisir les bons équipements. Les pharmaciens ont besoin d’un parquet antibactérien et de gants, par exemple. Les personnes qui travaillent dans les chantiers de construction, quant à eux, doivent être équipées d’un casque et des lunettes. Pour les employés des entrepôts, il faut des chaussures de sécurité.

Être bien équipé ne suffit pas toujours à garantir la sécurité au travail. La maitrise des matériels est également importante, d’où l’intérêt d’organiser des séances de formation régulière. Enfin, il faut aménager les locaux de manière appropriée, notamment dans les industries où les machines et les humains se mêlent. Pour cela, un plan de circulation ou des balises piétonnes peuvent être indispensables.